Soutenance de thèse de Pierre Garneret

Bonjour à tous,

J’ai le plaisir de vous inviter à ma soutenance de thèse, intitulée « Microfluidique papier pour le diagnostic de terrain : préparation d’échantillon et multiplexage », le jeudi 5 décembre 2019, à 10h dans l’amphithéâtre Boreau de l’ESPCI.
Vous trouverez le résumé ci-dessous.
La soutenance sera en français, et elle sera suivie d’un pot sur la terrasse du 7ème étage de l’IPGG.

Résumé

Le papier a récemment été redécouvert, en tant que matériau microfluidique pour la fabrication de systèmes d’analyses rapides. Ses fonctions de pompe capillaire, de filtration, sa disponibilité et son bas coût en font le parfait candidat pour des tests diagnostiques de terrain [1].
Depuis l’épidémie de maladie à virus Ebola en 2014, le laboratoire MMN et l’Institut Pasteur (équipe CIBU) collaborent pour réaliser sur papier microfluidique des tests de biologie moléculaire (type PCR) pour le diagnostic de maladies infectieuses. Des expériences réalisées à Macenta (Guinée) sur des échantillons d’ARN purifiés ont démontré la pertinence de la technologie [2].
Nous présenterons dans ce travail de thèse, le développement sur papier d’un test multiplex de détection d’ARN (rt-LAMP) à partir d’un échantillon biologique (plasma, sérum, etc). Ces nouveaux développements ont été intégrés dans le cadre d’une application pertinente : un test multiplexé pour la détection des virus Zika, Dengue et Chikungunya. Ces trois virus transmis par le même moustique, et provoquant des symptômes similaires, sont responsables de plusieurs épidémies récentes, dont l’épidémie à virus Zika qui a frappé le Brésil en 2016, et provoqué des complications neurologiques graves [3].
Enfin, nous ouvrirons ce travail sur le développement d’applications en dehors du diagnostic humain, notamment dans le domaine vétérinaire.

[1] Martinez et al. (2009). Diagnostics for the developing world : microfluidic paper-based analytical devices. Analytical Chemistry.
[2] Magro et al.(2017). Paper-based RNA detection and multiplexed analysis for Ebola virus diagnostics. Scientific reports.
[3] World Health Organization. (2016). One year into the Zika outbreak : how an obscure disease became a global health emergency.

Haut de page



À lire aussi...

LSABM

Laboratoire Sciences Analytiques, Bioanalytiques et Miniaturisation 

> Lire la suite...

LGE

Laboratoire de Génétique de l’Evolution 

> Lire la suite...

 


Informations Pratiques

Directeur : Pr. Jérôme Bibette
Directrice adjointe  : Pr. Valérie Pichon
Gestionnaire : Isabelle Borsenberger +33 (0)1 40 79 46 35
Assistante de gestion : Hélène Dodier +33 (0)1 40 79 46 35